dimanche 30 janvier 2011

Vendredi prochain : Projection- Débat AGS sur le film documentaire Bassidji

Alliance Géostratégique animera le débat qui suivra la projection du film documentaire Bassidji, le vendredi 4 février 2011 (20h à 23h), à la salle de cinéma la clef, en présence du réalisateur Mehran Tamadon et de Vincent Eiffling, chercheur et animateur de Chroniques Persanes.
Frontière entre l'Iran et l'Iraq


Le débat sera orienté sur les relations de la population et de l'Etat iranien au monde. Les aspects sociétaux internes seront aussi quelque peu développés.

Pour comprendre l'Iran, Mehran Tamadon s'est immergé au coeur du mouvement des Bassidji, fervents soutiens de la République islamique. Entre le réalisateur jouant sa naïveté d'étranger, et ces miliciens dogmatiques, un dialogue inédit se noue, sans tabou et non dénué d'humour...


Pour plus d'informations :
- dans le Figaro
- dans Le Monde
Tarifs :
- Plein tarif : 7 €
- Tarif réduit : 5,50 € (chômeurs, carte vermeil, étudiants)
Crédits photos : Aloest production

dimanche 16 janvier 2011

Reprise de Lignes stratégiques et Les guerres low cost

Comme je l'avais annoncé sur Pour convaincre que j'ai arrêté depuis quelques jours, je vais réactiver le blog Lignes stratégiques. Je vais commencer par annoncer la sortie du premier cahier de l'Alliance géostratégique : Les guerres low cost. Si vous aimez les produits web d'AGS, vous aimerez sûrement nos cahiers et, sinon, vous pourrez nous le dire sur notre site dédié.



Présentation du cahier :

Hier, la guerre était une activité de luxe et risquée. Rien n’a changé ou presque. Ce « presque » est ce qui a été nommé « les guerres low-cost ». Outre l’affrontement de volonté, la guerre est aussi un transfert de richesses et une extraordinaire destruction de ressources. Il devient aisé de comprendre que des stratégies et des tactiques low-cost puissent être mises en oeuvre pour dépenser moins et gagner plus. Les organisations non-étatiques, par la force des événements et des ressources, se sont adaptées selon cette logique.
Et si progressivement, le politique ne pouvait plus se permettre de sacrifier des hommes pour des opérations militaires qui ne sont plus systématiquement soutenues par la population ?
La technologie réellement maîtrisée et suffisante pourrait permettre de baisser les coûts dans de nombreux domaines, en réservant les hautes technologies aux domaines permettant d’avoir une supériorité presque certaine, au moins pendant quelques années.
Le coût de la guerre est soumis au filtre médiatique, à l’effet potentiellement très amplificateur. L’émergence de la guerre au sein des populations s’avère à la fois un des « symtômes » du déclin provisoire du concept d’État, au plan international, et de la limitation des moyens financiers et humains nécessaires pour mener une guerre industrielle de grande ampleur.
L’adaptation demeure une alternative au déclin relatif ou absolu de forces armées ne disposant plus des moyens de mener une guerre industrielle coûteuse dans la durée.
Au-delà de pistes de réflexions, ce recueil explorant le concept de low-cost appliqué à la défense pose l’équation particulièrement difficile à résoudre : « Comment conserver l’essentiel, sans négliger la préparation de l’avenir ? »

Alliance géostratégique est une fédération de blogs francophones de stratégie, de défense et de géopolitique, qui propose des thèmes mensuels de réflexion et de débats. À ce premier cahier, réalisé sous la direction de Stéphane Dossé, ont participé Charles Bwele, Victor Fèvre, Guillaume Grandvent, Olivier Kempf, Romain Mielcarek, Jean Pujol et Florent Robert de Saint Victor.

Commander votre eBook pour 10 euros 50 seulement, sur le site de l'éditeur. Le livre sera disponible le 24 janvier 2011, dans les librairies, et dès maintenant chez l'éditeur et les sites en ligne.