mercredi 17 décembre 2014

@WAR sur Echoradar

Dans @WAR, Shane Harris nous offre une vue d’ensemble de la guerre sur les réseaux et pas seulement Internet. Etayé par de nombreux exemples, son ouvrage relate avec talent l’histoire de ce qu’il considère comme la première cyberguerre et nombre de développements. Retour sur la guerre d'Irak et autres attaques majeures.
@war
Un récit détaillé et passionnant
Shane Harris décrit assez précisément des opérations combinées de cyber, de guerre et de SIGINT (signal intelligence) durant la guerre en Irak en 2003. Il insiste sur les échecs du renseignement humain et en particulier son incapacité initiale à prendre en compte les menaces – qualifiées d’asymétriques - du champ de bataille de l’époque (terrorisme, crime organisé, subversion). Les forces américaines parviennent à combiner l’agilité tactique des unités de guerre électronique déployées avec le soutien technique de la NSA, en particulier grâce à une mise à disposition de bases de données exploitables. Cet appui de la NSA est présenté comme allant jusqu’au au hacking des systèmes de communication dont les insurgés se servaient pour préparer et conduire leurs attaques (spyware, infiltration de forums, etc.).

Aucun commentaire: