samedi 14 mai 2016

Military and Security Developments Involving the People’s Republic of China 2016 : focus guerrelec

Le rapport annuel Military and Security Developments Involving the People’s Republic of China 2016 est sorti fin avril 2016. Il met en avant le rôle nouveau de la cyberdéfense mais aussi celui de la guerre électronique. D'ailleurs, ces deux domaines sont souvent liés à la guerre de l'information dans le texte.


On apprend que la guerre électronique est une partie intégrante de la guerre, ce que certains pays ont parfois oublié dans les dernières années. L'armée populaire de Chine (APL) considérerait que c'est un moyen efficace pour contrebalancer la technologie américaine. L'accent est plus particulièrement mis sur l'attaque électronique, sous l'angle de la destruction, la perturbation ou la déception de l'électronique adverse. 

Toutes les utilisations du spectre électromagnétique semblent entrer dans la stratégie développée par la Chine dans ce domaine : radio, radar, infrarouge, optique, micro-ondes, etc. Le spectre serait vu comme la 4ème dimension de combat et la guerre électronique comme un multiplicateur de force en appui des unités de combat et plus largement des armées, durant un conflit. 

On apprend que les unités de l'APL s’entraînent à opérer sous agression électronique et disposent d'une capacité à mener des opérations de brouillage contre le systèmes d'information et de communication, les radars et la navigation GPS.

military drill of electronic countermeasures
source : eng.mod.gov.cn

Finalement, entre autres sujets, ce rapport réalisé par des Américains remet en avant la guerre électronique et s'inscrit dans le cadre d'un regain d'intérêt pour ce domaine, suite aux actions (réputées) russes durant la crise ukrainienne et en Syrie.

Pour lire l'intégralité du rapport.

Aucun commentaire: